top of page
Rechercher
  • Antoine Leclerc

Monza : le temple de la victoire

Dernière mise à jour : 2 mai

On a, avec mon équipier Loïc Villiger et toute l’équipe Code Racing, franchi la ligne d’arrivée en tête de la première course de la saison, avant d’être pénalisés, mais la deuxième le dimanche fut la bonne. On se positionne ainsi d’entrée de jeu parmi les candidats au titre Pro-Am. On a ajouté un troisième circuit européen au palmarès en triomphant en ouverture de la GT4 European Series sur l’Autodrome de Monza, couramment dénommé le temple de la vitesse !


Les essais libres dévoilent de belles promesses et je qualifie l’Alpine en 11e position sur une grille de 50 voitures, au 4e rang en Pro-Am. Au terme d’une course d’attaque, notre duo Franco-Suisse monte sur la première marche… avant de recevoir une pénalité quelque peu sévère pour un contact en cours de remontée. De quoi chuter au 9e rang et décupler la motivation de toute une équipe ! Pour la course 2, Loïc est plus loin sur la grille, mais mieux placé dans la catégorie Pro-Am. Notre chevauchée s’achève à nouveau au plus haut du podium, et cette fois, rien ne vient gâcher la fête !

Il est toujours important de lancer une saison avec un gros résultat. Même si je ne m’y attendais pas vraiment… Lors de nos séances de test, on avait pu constater que nous étions dans le coup, on avait mis le doigt sur des points clé, mais il existait une inconnue par rapport aux voitures dotées de « gros moteurs » sur ce circuit très rapide. Loïc a fait une erreur samedi due à son inexpérience. Il ne faut pas oublier qu’il n’en est qu’à sa troisième année de licence et la deuxième à ce niveau. Mais au vu de son parcours dans la course 2, il a vite compris que pour jouer un championnat, il faut être là tout le temps. Cette victoire est en tout cas de bon augure pour la suite.


Loïc Villiger : « Dimanche, nous avons pu prendre notre revanche en allant cette fois chercher une victoire que personne ne nous contestera ! Le team a fait ce qu’il fallait pendant l’hiver pour nous fournir une voiture parfaitement réglée et qui devient de plus en plus fiable. Nous avons travaillé dur pour pouvoir continuer ce programme ensemble et j’en suis très fier. Je ne pourrais rêver mieux qu’Antoine comme coéquipier pour déplacer des montagnes et montrer ce dont nous sommes capables. Nous n’allons rien lâcher et nous sommes prêts à nous battre pour le titre ! »

Pierre Comby (Team Manager Code Racing) : « Nous n’avons décidément pas à regretter le choix de faire courir les trois déclinaisons de l’A110, chacune nous aide à comprendre les deux autres. Grâce à l’A110 Rally, par exemple, nous avons trouvé des astuces pour gérer la dégradation du pneu. Alpine nous encourage et nous aide dans nos demandes sur le développement et la recherche conjointe de la performance pure et de la fiabilité. Antoine et Loïc forment un duo explosif et on a prouvé avec cette victoire en Italie que CODE fait partie des top teams. Face à ceux qui étaient au-dessus du lot en moteur, nous avons su être patients pour que le pilote ait le bon ressenti sur la dégradation et exploite le potentiel de la voiture sur toute la durée de la course. »


108 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page