Antoine Leclerc invité en Alpine Elf Europa Cup 

 

15 septembre 2020 - De retour à Magny-Cours ! 

 

Antoine a répondu présent à l'invitation d'Alpine pour ce deuxième meeting de la saison dans la Nièvre et s'en réjouit.

 

"Je suis ravi d'avoir été invité par Philippe Sinault (Signatech Alpine) ce week-end pour courir en Alpine Cup à Magny-Cours. C'est toujours un immense plaisir de rouler sur ce circuit que j'apprécie particulièrement pour en avoir porté les couleurs durant plusieurs saisons, et y avoir été sacré Champion de France GT en 2008 avec David Tuchbant. Le plaisir sera double de retrouver l'Alpine que j'ai pilotée lors de la finale mondiale GT4 à Bahrain en 2018 dans sa version GT4.

 

Cela va être un beau week-end de compétition au sein du Team Racing Technology, chargé de l'exploitation de cette auto "VIP-Presse", Team que j'accompagne en tant que driver coach sur la Porsche Carrera Cup France où 4 autos seront engagées cette saison."

 

Après la première séance d'essais libres où Antoine prend ses marques, il entre dans le vif du sujet lors de la seconde avec des pneus moins kilométrés pour une simulation course. Il termine en 6ème position sachant que la plupart des pilotes ont passé des pneus neufs pour ces essais libres. "Je suis monté en puissance tout au long de la séance pour terminer dans un rythme de course plutôt bon. Je découvrirai l'auto demain en pneus neufs pour les qualifications."

 

Il réalise le 6ème chrono, devant son équipier chez Racing Technology Pierre Sancinnena, champion 2018 de la discipline. "Il en manque en perfo pure en raison d'un choix de pression de pneus qui ne nous a pas satisfaits mais je suis confiant pour la course car le rythme était bon hier."

 

Le départ de la course 1, donné de nuit, met en exergue le talent de funambule des pilotes en raison de condition de piste très difficile (tapis de graviers à plusieurs endroits laissés par les voitures de la course précédente). Antoine est en bagarre pour la 3ème place quand il est percuté par un pilote derrière lui qui  perd le contrôle de sa voiture au freinage d'Adélaïde et termine sa course dans l'arrière droit de l'Alpine numéro 110 du pilote vosgien. "Je n'ai rien vu venir et le choc a été violent. J'ai pu sortir seul de la voiture mais j'ai été pris immédiatement de vertiges." Malheureusement le pilote est K.O et la voiture pas réparable pour la course du lendemain.

 

"Je me suis vraiment amusé au volant de cette auto et j'espère en reprendre le volant très rapidement dans sa configuration GT4 pour préparer la saison prochaine :) A suivre...